Jimmu Tenno


Jinmu Tenno, dont le nom signifie "guerrier divin", est le premier homme devenu empereur du Japon, selon la mythologie japonaise.

Le Kojiki et le Nihonshoki relatent que ce dernier est descendu de TakaMaHara "la haute plaine céleste", pour rejoindre AshiHara No Naka Tsu Kuni "le champ de roseaux de la terre du milieu", c'est à dire notre monde.

Jinmu Tenno est l'arrière petit-fils d'Amaterasu no kami, la Déesse du Soleil, le petit-fils de Ninigi no Mikori et de Ko-No-Hana (Kami des fleurs) et le fils de Hoori no kami (leur fils) et d'Otohime ("bijou lumineux" fille du kami des mers Ryujin).

Il est le premier fils de kami à littéralement "entrer en humanité" : incarné, terrestre, il est le Tenno, le fils du Ciel, terme indiquant son ascendance divine. Jinmu Tenno est le nom par lequel on le désigne en tant qu'humain, fils du Ciel, et empereur. Mais les noms qui lui furent donnés à sa naissance, en tant que Mikoto, sont, dans le Kojiki : Waka mikenu no mikoto, Toyo mikenu no mikoto, et Kamu Yamato iware biko no mikoto.

Les chroniques japonaises rapportent qu’après son arrivée située dans l’ouest du pays, Jinmu aurait progressé vers l’est, soumettant les unes après les autres les tribus rencontrées le long des côtes de la mer Intérieure, pour établir finalement son royaume dans la plaine du Yamato. Les nombreuses recherches historiques et archéologiques récentes ne permettent pas d’identifier avec certitude les origines du royaume du Yamato, mais s’accordent à reconnaître son existence et sa fondation probable au début de notre ère.

L’empereur Jinmu, malgré son ascendance solaire et son rôle de premier empereur et de fondateur du pays, n’a paradoxalement jamais fait l’objet d’un véritable culte au Japon ; à la fin du XIXeme siècle, un temple lui est pourtant consacré dans la région présumée de sa tombe

Cliquez ICI pour revenir à la page "Lignée"